Dieppe Dieppe : une place pour le journaliste Peter Avis

Dernière mise à jour : 06/02/2013 à 22:56

Peter Avis a déjà un banc qui porte son nom. Bientôt ce sera une place de Dieppe
Peter Avis a déjà un banc qui porte son nom. Bientôt ce sera une place de Dieppe sur l'espace situé à l'arrière de l'église Saint-Rémy.

On attendait cela depuis un certain temps, finalement l’événement a été fixé au 16 février prochain et il devrait rassembler un bon nombre d’amis de Peter Avis, décédé en décembre dernier à l’âge de 83 ans. Si l’inhumation a bien eu lieu à Brighton il y a quelques semaines, un hommage va lui être rendu dans la cité d’Ango. Le journaliste britannique qui aimait follement Dieppe au point d’y louer un pied-à-terre aura désormais une place à son nom à l’arrière de l’église Saint-Rémy. La plaque sera posée officiellement le samedi 16 février à 11 heures en présence des amis de Peter, de sa famille dont sa fille Siobhan Dillon, du maire de Dieppe et de son homologue le maire de Brighton, Bill Randall. La municipalité invite les dieppois à s’associer à cette cérémonie et le verre de l’amitié sera partagé à la MJC, 8 rue du 19-août-1942. D’ores et déjà, un banc de la place porte le nom de Peter Avis. Il est vrai que Peter Avis aimait beaucoup l’endroit et qu’il fréquentait souvent les deux cafés attenants Le Brazza et la Potinière où il aimait passer de bons moments dès qu’il débarquait à Dieppe via le Transmanche.

Journaliste de la presse communiste britannique au Daily Worker puis à l’Observer, le très francophile Peter Avis a également collaboré à l’Humanité où il couvrait les sommets européens dans les années quatre-vingt au point d’avoir été décrit un jour par le premier ministre Margaret Thatcher comme “l’horrible journaliste français” !  Né et élevé à Londres, il avait étudié à la Sorbonne à Paris avant de rejoindre le parti communiste de Grande-Bretagne. Puis il deviendra journaliste au Daily Worker qui sera appelé plus tard le Morning Star. Resté amoureux du Pays de Caux, il était parfaitement bilingue, parlant et écrivant le Français avec perfection. Il avait rédigé un guide de la Ville de Dieppe destiné aux anglais et écrivait régulièrement dans les diverses publications de la cité d’Ango tenant notamment un blog sur le site Internet de la ville : Dieppe seen by Peter Avis. C’est à destination de ces mêmes britanniques qu’il organisait chaque année un grand Tour vers la ville aux quatre ports. Le malicieux et truculent Peter Avis laissera à jamais l’image d’un homme profondément humain, parfois têtu, toujours sympathique.

Dieppe, 76

Votre opinion

Votez pour le Dieppois de l'année 2014

Voir le résultat

Chargement ... Chargement ...

À Feuilleter

Une Spécial Jeux
Les archives

La newsletter

Inscrivez-vous et recevez les informations par email.