Dieppe Des commerçants dieppois mobilisés pour une maladie rare

Ce samedi à Dieppe, six commerçants dieppois feront don d'une partie de leur bénéfice au profit de la recherche contre l'atrésie de l'oesophage.

26/02/2015 à 17:45 par Thomas Renard

dssds
Anne-Sophie Raulin dans la bijouterie Schnellbach, l'un des six commerçants de cette opération de solidarité.

A l’occasion de la journée internationale des maladies rares, quelques commerçants dieppois se mobilisent pour la cause de l’atrésie de l’œsophage. Cette maladie rare touche les enfants dès la naissance. Elle nécessite une intervention chirurgicale lourde de l’œsophage et de la trachée, et cela peut entraîner de lourdes complications.

Un achat = un don

Codi de Neuville, un bébé de 6 mois, a été victime de cette maladie à la naissance. Sa mère, Anne-Sophie Raulin, se mobilise depuis contre cette maladie rare au sein de l’association française de l’atrésie de l’œsophage (AFAO), dont elle est la représentante pour la Haute-Normandie :

« Nous voulions faire une action dans le cadre de cette journée internationale des maladies rares, ce samedi 28 février », explique la jeune maman.

C’est donc vers les commerçants dieppois qu’elle s’est tournés, afin de recueillir des dons. Six d’entre eux ont accepté de reverser une partie des bénéfices qu’ils enregistreront le samedi 28 février. Cet argent sera reversé à l’association et servira ensuite à financer la recherche.

Six commerçants partenaires

Voici les commerçants partenaires :

  • Jean-Claude Fleurs à Neuville,
  • la boulangerie Canaple sur la presqu’île du Pollet,
  • la bijouterie Schnellbach,
  • la boucherie Maurouard dans la grande rue,
  • Valérie B,
  • Ascott.

En effectuant un achat ce samedi 28 février, vous contribuerez donc indirectement à financer la recherche contre cette maladie rare

« Les personnes qui souhaiteraient faire un don ou simplement obtenir des informations peuvent aussi se rendre sur le site internet de l’association : www.afao.asso.fr », explique Anne-Sophie Raulin.

L’association est aussi soutenue par la Chaîne du cœur. L’an passé, le projet de recherche retenu a été l’ingénierie tissulaire.

Dieppe, 76

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Votre opinion
Merci d'avoir voté, les résultats seront disponibles à la fin du sondage.

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter