Dieppe Pour que la maladie de Parkinson ne soit plus un tabou

Psychologue à la retraite et bénévole à l’association France Parkinson de Rouen, René Thionville a participé à un après-midi d’échanges autour de la maladie, le 4 février à Dieppe.

13/02/2017 à 17:23 par Camille Larher

René Thionville aimerait qu’un groupe de paroles se créé à Dieppe pour les familles et proches des malades de Parkinson.
René Thionville aimerait qu’un groupe de paroles se créé à Dieppe pour les familles et proches des malades de Parkinson.

René Thionville est bénévole à France Parkinson, à Rouen. Ce psychologue à la retraite a animé des groupes de paroles entre aidants à Rouen et aimerait que le concept se développe à Dieppe.

Il a répondu à nos questions sur la maladie et la prise en charge des patients.

Après Alzheimer, c’est la deuxième maladie neurodégénératrice en France. Il y a 200 000 cas actuellement. Le malade se sent dans un état de fatigue et de douleur permanent.

On estime qu’à la pose du diagnostic, déjà 50 % des cellules sont détruites.

Retrouvez son interview dans notre édition du 14 février 2017 ou sur notre édition numérique.

76200 Dieppe

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Votre opinion
Merci d'avoir voté, les résultats seront disponibles à la fin du sondage.

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter