Crasville-la-Rocquefort La ferme du Bourbon a du goût

Brigitte et Bernard Tailleux, à la ferme du Bourbon de Crasville-la-Roquefort, assurent l’élevage d’un authentique poulet fermier. Ils sont chaque semaine sur les plusieurs marchés

17/04/2017 à 15:55 par Camille Larher

Un poulet d’un mois dans les mains de Bernard Tailleux.
Un poulet d’un mois dans les mains de Bernard Tailleux.

Suite au cas de grippe aviaire dans le sud ouest de la France, le gouvernement a imposé l’année dernière un vide sanitaire aux éleveurs de volaille, leur imposant l’enfermement des animaux.

Si la claustration ne change pas la vie des volailles élevées en batterie, pour Brigitte et Bernard Tailleux qui possèdent 10 000 m2 de parcours arboré pour l’élevage d’un poulet fermier, quelle frustration. Ils ont fait une demande de dérogation et le 11 avril, ils ont reçu l’avis favorable du Département. Ils vont donc enfin pouvoir remettre les poulets dehors.

Prendre le temps

Depuis une petite dizaine d’années, ils sont chaque semaine sur les marchés de Luneray, Doudeville et Veules-les-Roses. Accompagnés du drapeau normand, ils revendiquent l’entière production à la ferme, valorisent le terroir et un bon traitement de l’animal.

Retrouvez l’intégralité de l’article dans notre édition du 18 avril ou sur notre édition numérique.

76740 Crasville-la-Rocquefort

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Votre opinion
Merci d'avoir voté, les résultats seront disponibles à la fin du sondage.

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter