Fontaine-le-Dun La sucrerie veut épandre ses effluents

La sucrerie de Fontaine-le-Dun souhaite créer un périmètre d’épandage afin que ses effluents puissent être recyclés en agriculture et participer à la fertirrigation.

09/05/2017 à 14:24 par Administrateur

Suite au nettoyage des racines de betteraves, l’eau terreuse est stockée dans un premier bassin destiné à la décantation naturelle.
Suite au nettoyage des racines de betteraves, l’eau terreuse est stockée dans un premier bassin destiné à la décantation naturelle.

Patrice Petit, le directeur de la sucrerie de Fontaine-le-Dun, souhaite mettre une partie de l’eau épurée, suite au lavage des racines de betteraves, à disposition des agriculteurs.

Celle-ci leur permettrait d’irriger leurs cultures.

Et suite à la suppression des quotas européens qui limitaient les exportations, la sucrerie va voir sa production de sucre augmenter de 30 %, souligne-t-il.

57 exploitants agricoles présents sur la zone d’épandage potentiel se sont montrés favorables.

> Lire aussi : Près de Dieppe, les habitants sondés sur leur cadre de vie et la sécurité

> Lire aussi : Les cloches, l’âme de nos campagnes

2300 ha

Le périmètre d’épandage proposé pour la valorisation des effluents de la sucrerie de Fontaine-le-Dun concerne une superficie globale d’environ 2 300 ha située à une distance maximale de 6 km du site.

Reste maintenant à la préfecture de valider le projet.

Plus d’informations dans notre édition du mardi 9 mai ou sur notre édition numérique.

76740 Fontaine-le-Dun

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Votre opinion
Merci d'avoir voté, les résultats seront disponibles à la fin du sondage.

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter